Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Zone à Faibles Emissions-mobilité : la réglementation évolue

Zone à Faibles Emissions-mobilité : la réglementation évolue

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

En juillet 2022, la Zone à Faibles Émissions-mobilité franchit un pas de plus avec l’interdiction des véhicules utilitaires légers (VUL) et poids lourds (PL) classés Crit’Air 3 et plus anciens.

En pratique, à compter de cette date, seuls les véhicules portant les vignettes Crit’Air 2, Crit’Air 1 et Crit’Air 0 peuvent circuler et stationner, 7j/7 et 24h/24. L’apposition de la vignette Crit’Air est obligatoire

Réalisée avec l’aide de l’ADEME, la première évaluation montre des résultats encourageants pour la ZFE avec des gains d’émissions liées aux VUL et aux PL de -25% d’oxyde d’azote et de - 88% sur les particules fines (PM 2,5) entre 2017 et 2021, grâce à l’interdiction des véhicules non classés, Crit’Air 5 et 4 et au renouvellement tendanciel du parc.

La Métropole vous accompagne en vous permettant de bénéficier d’un conseil d’expert gratuit et d’une aide jusqu’à 18 000 € pour financer jusqu’à 5 véhicules (sous conditions) en vous rendant sur ce lien.

Des dérogations sont prévues pour les entreprises en difficulté, certains usages, des délais de livraison de véhicule autorisé et lorsque l'offre de véhicules faibles émissions n'existe pas. Vous pouvez voir toutes les modalités sur cette page.

À noter : Vous pourrez effectuer vos demandes de dérogation individuelles en ligne à partir du 1er novembre.

Jusqu’à fin 2022, vous pouvez réaliser vos démarches durant une période transitoire, avant le contrôle et les sanctions à partir du 1er janvier 2023.

Profitez de cette période pour préparer 2025 et l’interdiction dans la ZFE-mobilité des véhicules utilitaires légers et poids lourds Crit’Air 2 et plus anciens, impliquant notamment la sortie du diesel.

Il est à noter que l'offre de véhicule faibles émissions n’étant pas encore mature pour les véhicules utilitaires légers moyens ou grands (>2,4t. et =3.5t.), véhicules utilitaires frigorifiques et 4*4 à usage de montagne, il est possible d'investir dans un véhicule avec motorisation EURO6d (immatriculé à partir du 1er janvier 2021) et plus récent, pour un usage de 7 ans avec une fin d'autorisation maximale en 2030.

Toutes les informations >> ICI <<. 

La Métropole est aussi disponible si besoin de plus de renseignements. 


Contact :

Mélanie Hovan