Lutte contre l’érosion

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Limitation des ruissellements et de l'érosion des terres agricoles

Lors d'épisodes pluvieux intenses, des coulées d'eaux boueuses en provenance de terres agricoles peuvent se former à cause de l'érosion hydrique des sols et être à l'origine de nuisances ou dégâts sur diverses infrastructures : chemins, routes, habitations, zones d'activités … Limiter ces conséquences en agissant à l'origine des phénomènes dans les parcellaires agricoles est souvent une solution possible et la plus efficace.

Depuis plus de 10 ans, la Chambre d'Agriculture intervient auprès de collectivités pour proposer des actions en vue de réduire les ruissellements et l'érosion des sols agricoles en concertation avec les acteurs concernés : élus, syndicats, exploitants et propriétaires.

Des actions proposées co-construites :

Les actions proposées pour une meilleure maîtrise de l'érosion hydrique associent généralement :

- l'installation d'ouvrages d'hydraulique douce dans les parcellaires agricoles : bandes enherbées, haies, fossés enherbés avec ou ans seuils, fascines … Ils favorisent l'infiltration des eaux pluviales dans les sols, orientent les écoulements et/ou permettent de ralentir les flux et filtrer la terre des eaux de ruissellements.

- l'adoption de pratiques agricoles favorables au maintien des sols. Celles-ci peuvent être très diverses : modification des assolements, des pratiques de travail du sol, d'implantation de couvert en inter-culture … et nécessitent un accompagnement technique et l'investissement en matériel.

Un programme d'actions concerté :

La construction d'un programme d'actions s'appuie sur un diagnostic de terrain préalable et sur une démarche de concertation qui réunit tous les acteurs pour favoriser la prise en compte des connaissances locales et l'acceptation et la mise en place du programme.

CONTACT(S)

Jean-Pascal MURE
Conseiller agronomie-environnement
06 63 54 14 07
jeanpascal.mure@remove-this.isere.chambagri.fr