Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Commercialiser > [COVID-19 ] : Organiser ses ventes > Points de vente physiques

Points de vente physiques

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Informations actualisées au 30 mars 2020

Je vends à la ferme :

  • Au préalable, il faut savoir que les clients n’ont pas l’autorisation de faire leurs achats loin de leur domicile. La notion de proximité-distance reste à la libre appréciation du contrôleur et dépend des zones géographiques (différentes entre campagnes et villes). Il faut donc s’assurer que si vous faites la vente dans un lieu, vous ayez suffisamment de clientèle potentielle dans les environs, sinon privilégier la livraison puisqu’en tant que professionnel, vous avez l’autorisation de livrer.
     
  • J’aménage mon espace de vente de manière à respecter les gestes barrières( voir l'affiche des gestes barrières et  le GBPH marché)
  • Dans la mesure du possible, je mets en place un système de commande ou pré-commande, pour fluidifier la clientèle, limiter le temps passé sur la ferme et éviter de manipuler de la monnaire : voir ci-dessous Clic&collect
     
  • Sans paiement préalable en ligne, inciter vos clients à payer par CB ou par chèque

 



Je veux accueillir un autre producteur / être accueilli sur une ferme :

  • Si le producteur viens lui-même livrer ses produits, je mets en place toutes les précautions citées pour la vente à la ferme et je communique sur l’existence d’un « Point de retrait de produits fermiers » (l’objet n’est pas de reproduire des marchés à la ferme).
     
  • Si le producteur me laisse ses produits en dépôt vente : je m’assure de pouvoir proposer ses produits dans les conditions adéquates sur le plan sanitaire (respect de la chaine du froid, pas de contamination  croisées possibles…) et je rédige un contrat de dépôt vente (modèle telechargeable ici)
     
  • Dans la mesure du possible, je mets en place un système de commande ou pré-commande : voir ci-dessous Clic&collect
     
  • Sans paiement préalable en ligne, inciter vos clients à payer par CB ou par chèque.

 



Je mets en place un système de « Clic&Collect », sur un lieu privé ou en lien avec une mairie, pour faciliter la gestion d’un micro-marché :

  • Je prévois un lieu de livraison : il vous faut l’autorisation du propriétaire.

  • S’il s’agit du domaine public (parking, devant la mairie…), vous devrez justifiez du respect des consignes de sécurité (voir GBPH marché)

  • Si vous voulez vendre en collectif : pensez à créer une structure juridique porteuse du collectif, dotée d’un compte en banque, ainsi que d’un règlement intérieur.

  • Pour faciliter les commandes :

    > Favoriser les paniers repas en précisant le nombre de repas et de personnes par panier
    > Préciser La DLC ou DDM des produits frais
    > Toutes les informations disponibles et obligatoires sur l’étiquette (notamment allergènes)
    > Le prix du panier (préciser si la livraison est incluse ou non)
    > Le mode de paiement accepté si vous ne disposez pas d’un paiement en ligne

  • Pour faciliter les livraisons :

    > Le regroupement avec d’autres producteurs permet de mutualiser les tournées. Vous pouvez utiliser le service de La charrette
    > la Poste avec le service chronofresh : Contact : nadege.gallard@remove-this.chronopostfood.fr (partenariat avec les chambres d’agriculture, tarif négocié)


Gardez les bons réflexes pour les livraisons :


Les solutions web pour favoriser la commande et le paiement :

  • Un logiciel de gestion des commandes. Il en existe plusieurs, mais nous vous recommandons Panier Local  (coût de mise en service de 300€ offert en ce moment).

  • A défaut, vous pouvez créer un questionnaire en ligne pour faciliter la gestion de vos commandes et des créneaux de récupération des commandes (Framaform, Googleform, Doodle…)
     


 

Je vends dans une Amap :

  • Les Amaps peuvent continuer à fonctionner normalement, en mettant en place les gestes barrières.
     
  • Je mets en place une Ruche qui dit Oui : Vous avez la possibilité de créer une ruche, en suivant la procédure décrite sur le site La Ruche qui dit oui