Vous êtes ici : Accueil > Gestion de l'exploitation > Commercialiser > [COVID-19 ] : Organiser ses ventes

[COVID-19 ] : Organiser ses ventes

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Préambule : point sur la situation des marchés

Actualisation au 30/03/2020

Jeudi 26 mars, le préfet a signé 40 dérogations permettant le maintien de marchés. En parallèle, la mobilisation de l'ensemble des partenaires concernés a conduit les pouvoirs publics à valider un protocole sanitaire pour l'ouverture à titre dérogatoire des marchés alimentaires de manière plus souple.

Active dans son appui auprès des communes, la Chambre d'Agriculture a entrepris un certain nombres d'actions :


L’appui de la Chambre d’Agriculture aux communes pour les demandes de dérogation

Une instruction interministérielle a été publiée vendredi 25 mars  avec la vocation de diffuser un guide méthodologique à l'usage des préfets et des maires ainsi qu'un modèle d'arrêté autorisant l'ouverture des marchés couverts ou non couverts.

Tenant compte de ces nouvelles informations, la Chambre invite les communes à (re)contacter  les maires pour ré-ouvrir, dans des conditions sanitaires sécurisées, les marchés alimentaires. Pour celles souhaitant demander une dérogation, la Chambre d’Agriculture peut apporter un appui. En parallèle, un courrier co-signé par le président de la Chambre d’agriculture et le président de l’association des maires de l’Isère a été envoyé à toutes les communes.

La préfecture a indiqué qu’elle permettra aux maires qui en font la demande d'organiser autant de micro marchés qu'ils le souhaitent, sous réserve du respect de mesures destinées à éviter les regroupements de population (mesures barrières)  et une éventuelle propagation du virus. Ces micro marchés de 5 exposants et 50 clients en simultané au maximum doivent répondre au double objectif de proximité pour les habitants et également de favoriser l'écoulement des produits agricoles.


L’appui de la Chambre d’Agriculture aux communes pour la mise en place d'alternatives aux marchés

Pour les communes qui n'auraient pas la possibilité de maintenir les marchés, nous recommandons l'organisation d'un marché virtuel avec distribution de paniers (voir « Je mets en place un système de Clic&collect »).

La mise en place de cette organisation pourra se faire avec l'appui des Conseillers Territoriaux.


1. Les alternatives physiques pour vendre ses produits

Vente à la ferme, accueil sur une ferme, Amap & solutions facilitatrices de paiement et livraison sont à explorer ici :


2. La mise en relation avec des distributeurs par le web

Je recherche des débouchés professionnels (GMS, détaillants locaux…) : faire appel à la plateforme du Pôle Agroalimentaire

  • Il a été décidé d'ouvrir la plateforme web de mise en relation amont-aval, développée dans le cadre du Pôle Agro-Alimentaire, exceptionnellement à tous les agriculteurs et tous les distributeurs demandeurs (donc sans obligation ni d'adhésion au pôle ni d'agrément à la marque).
     

    Les agriculteurs intéressés pour figurer sur cette plateforme peuvent contacter Mélanie Hovan ou Geoffrey Lafosse(cf bloc contact en haut de page) .
    La plateforme ouvrira dans le courant de le semaine pour permettre des mises en relation le plus tôt possible.

  • Pour faire connaître vos besoins et renseigner cette plateforme, un questionnaire en ligne est disponible en cliquant ici.


Action avec l'association des Maîtres Restaurateurs

L’association française des Maitres Restaurateurs (AFMR) a lancé une plateforme de commande en ligne de repas.

Cette plateforme est disponible via une application dédiée MenuduJouret son site internet pour les entreprises et particuliers.

Tous les producteurs souhaitant tester et se lancer avec eux dans le projet peuvent s’inscrire.
 

Lutte anti-gaspillage

Dans le contexte du Covid-19, SOLAALpeut vous aider, gratuitement, à trouver des débouchés à vos invendus et à assurer le service d’intermédiation avec les associations d’aide alimentaire. SOLAAL est une association reconnue d’intérêt général, créée en 2013 qui organise les dons entre agriculteurs et associations d’aide alimentaire.

Ce service gratuit offre des produits frais aux personnes en situation de précarité alimentaire, dans une démarche qui contribue à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Contactez l’association : dons@remove-this.solaal.org - 01 53 83 47 89

Autre application mobile pour lutter contre le gaspillage et  proposer les invendus à prix réduit : Too Good to go

3. Je communique sur les lieux où trouver mes produits

Je m'appuie sur mon réseau

  • J’informe mes clients : mails, sms, réseaux sociaux…
     
  • J’informe la mairie / communauté de commune pour que cela soit répertorié et diffusé
     
  • J'informe la Chambre d'Agriculture pour action :
     

- La Page Facebook de la Chambre permet notamment d'informer en tant réel sur vos initiatives : point de livraisons de paniers, micro marchés…

- Pour aller plus loin, une carte interactive est en cours de création, répertoriant les producteurs fermiers et les lieux de vente connus est en cours. Faites nous connaître vos contacts et modalités de ventes à travers notre questionnaire (diffusion à venir) ou contactez l'un des 3 conseillers référents (cf bloc contact en haut de page).