Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Agronomie | Sol > Profil cultural

Profil cultural

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le profil cultural : un outil de diagnostic pour optimiser le fonctionnement sol-plante

Un état structural du sol favorable aux activités biologiques et biochimique et à l’exploration racinaire est essentiel pour l’expression des potentialités agronomiques.

Pour observer les états structuraux résultant des interventions culturales et du travail du sol en particulier, un profil de sol sur le terrain peut être réalisé. La structure mais aussi d’autres paramètres agro-pédolgiques (texture, porosité, …) et biologiques (racines, orifices de vers, …) sont alors observés. On utilise la méthode décrite dans le guide du profil cultural (Gautronneau et Manichon, 1987).

Pour un diagnostic global de la fertilité, des analyses physico-chimiques ou biologiques peuvent être effectuées en complément. Un profil cultural peut-être effectué sur des parcelles de référence de l’exploitation ou sur des terrains posant des problèmes de production, pour aider l’agriculteur dans ses choix.

Un diagnostic agronomique sur le sol :

Un profil cultural est un diagnostic agronomique sur le sol. Dans sa mise en œuvre, on décrit les caractéristiques agro-pédologiques dans les différents horizons présents au sein du profil jusqu’à la profondeur voulue, généralement celle maximale atteinte par les racines. Dans les horizons travaillés, on distingue chaque type d’intervention avec des outils de travail du sol et les différents passages d’engins pour décrire l’organisation structurale (mode d’agencement de la terre fine et des mottes, et leur état interne). Cette observation rigoureuse permet d’apprécier les possibilités d’exploration racinaire du volume de sol et d’identifier des obstacles éventuels. Les indicateurs de la vie biologique peuvent être étudiés en complément : nombre d’orifices de vers de terre / m² ... Touts ces observations sont reliées aux pratiques et aux conditions climatiques pour finaliser le diagnostic avec l’agriculteur.

Une discussion avec l’agriculteur :

Les observations et les pistes de progrès sont discutées avec l’agriculteur  : profondeurs de travail, intérêt d’un décompactage, effet d’un changement de mode de travail du sol, équipements … Une fiche avec schéma, photos et synthèse est rédigée.

 

CONTACT(S)

Jean-Pascal MURE
Conseiller agronomie-environnement
06 63 54 14 07
jeanpascal.mure@remove-this.isere.chambagri.fr