Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > [Pulvérisateurs] des nouveautés concernant le contrôle

[Pulvérisateurs] des nouveautés concernant le contrôle

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le bon entretien du pulvérisateur est à la fois un gage d’efficacité de l’application mais également de sécurité pour l’applicateur et pour l’environnement en limitant les pertes de bouillie et la dérive.

  • La campagne de contrôle est lancée


Si votre pulvérisateur a été acheté ou contrôlé en 2016, vous devez à nouveau le présenter cette année.

2 sessions sont prévues avec une première plage du 29 mars au 07 maipuis une autre de début septembre à début octobre.
Une nouveauté cependant, les contrôles sont désormais à réaliser tous les 3 ans à partir du 1er janvier 2021 (contre 5 auparavant). Seuls les pulvérisateurs neufs sont à réviser après 5 ans (puis 3 pour les contrôles suivant).

Afin de vous accompagner au mieux et gagner en efficacité, la gestion des contrôles est aujourd’hui interdépartementale avec la création d’une structure commune à l’Ain, au Rhône, aux Savoies et à l’Isère sous l’entête Agri Conseil Pulvé.L'inscription se fait néanmoins toujours auprès des chambres de chaque département.

  • Les 10 points clef du contrôle sont :


Le contrôle périodique par un inspecteur agréé est l’occasion de passer en revue les principaux points d’attention qui assurent également la longévité
de votre matériel. Les principales anomalies relevées nécessitant des contres visites sont liées au mauvais entretien des filtres ou des fuites majeures.  

1/Examens préliminaires :Contrôle de la fonctionnalité, de la propreté (pas de trace de produit au passage d’une éponge humide) et de la présence des éléments de sécurité.
2/ État général : Contrôle de l’état de l’attelage,du châssis, des autres pièces de structure et des pneumatiques.
3/ Pompe : contrôle des fuites d’huile , contrôle des pulsations.
4/ Cuve recevant les bouillies phytosanitaires : contrôle de l’état des bouchons, de l’indicateur de niveau et du bon fonctionnement de l’incorporation de produit.
5/ Appareillage de mesure, commandes et système de régulation contrôle du bon fonctionnement des commandes d’arrêts et mise en marche de la pulvérisation.
6/ Flexibles et canalisations : évaluation du degré d’usure des flexibles de distribution.
7/ Filtres : les filtres et les joints (aspiration, refoulement, section, buses) doivent être en bon état, adaptés et parfaitement nettoyés.
8/ Rampes de pulvérisation : contrôle des déformations verticales.
9/ Jet de pulvérisation : contrôle de l’homogénéité du montage des buses : type, calibre et angle de pulvérisation devront être identiques ; contrôle du débit des buses.
10/Soufflerie : pour les pulvérisateurs équipés d’une soufflerie, contrôle de l’état du caisson et des pales.

Pour en savoir plus sur notre Prestation >>>


Contact :
Pascale Calegari 04 76 93 79 56
control.pulve@isere.chambagri.fr